zenlove incompatibilités couple

Comment expliquer le sentiment d'incompatibilité dans son couple par la théorie de l'Imago

Parmi toutes les personnes que nous rencontrons, nous en choisissons une seule pour vivre ensemble. C’est que nous devons avoir des points communs. Pourtant, dans notre relation de couple, nous avons parfois l’impression que tout nous oppose. C’est comme si nous étions deux aimants se repoussant. Il nous semble très difficile de nous harmoniser. Comment expliquer ce sentiment d’incompatibilité dans notre couple ? 

La théorie de l’Imago apporte une réponse en expliquant la dynamique qui s’opère lorsque le couple se forme.

La dynamique à l’origine du couple expliquée par la théorie de l’Imago

La théorie Imago a été élaborée par le thérapeute de couple américain Harville Hendrix et sa femme, Helen LaKelly Hunt. Ils l’ont présenté dans leur livre Getting the Love You Want: A Guide for Couples. Ce livre, publié pour la première fois en 1988, réédités et enrichis à plusieurs reprises depuis, a été vendu au total à plus de 4 millions d’exemplaires. Cet ouvrage a été traduit en français sous le titre sans grande inspiration de Le couple – Mode d’emploi.

Cette théorie, qui explique pourquoi deux personnes se mettent en couple, a reçu un écho très favorable en France. Plus de 80 professionnels certifiés dans l’accompagnement des couples sont adhérents à l’association France Imago. Cela est sans doute dû au fait qu’en France l’approche psychanalytique a longtemps été privilégiée par rapport à des approches dites actives comme les thérapies cognitives et comportementales. En effet, dans la lignée des travaux de Freud, la théorie Imago se fonde sur une analyse des premières années d’enfance de chaque partenaire pour expliquer les attitudes une fois en couple. Elle permet aussi de comprendre pourquoi nous avons parfois le sentiment d’incompatibilité dans notre couple.

Les personnes qui nous attirent se ressemblent étrangement

Harville Hendrix part du constat que les personnes pour lesquelles nous ressentons de l’attraction ont tendance à se ressembler. Son expérience de thérapeute lui permet d’affirmer que chacun d’entre nous se conforme à un schéma, pour l’essentiel inconscient mais très précis, pour le choix de son ou sa partenaire. Les personnes pour lesquelles nous éprouvons de l’attirance ont des traits de personnalité prédominants qui se ressemblent, y compris leurs traits négatifs. « Il semble que chacun d’entre nous cherche compulsivement un partenaire ayant un ensemble très particulier de traits de personnalité positifs et négatifs. » affirme Harville Hendrix.

Une ressemblance entre les traits de caractère de notre partenaire et ceux de nos parents

De son observation clinique et de ses recherches théoriques, Harville Hendrix établit que ces traits de personnalité qui nous attirent sont en fait ceux des personnes qui ont pris soin de nous étant enfants. Nous sommes en particulier attirés par des personnes qui ont les mêmes traits de caractère négatifs que nos parents ou que les personnes qui ont compté pour nous dans notre enfance. Notre inconscient chercherait à recréer l’environnement de notre enfance afin de soigner les blessures psychologiques et émotionnelles que nous avons éprouvées dans nos premières années. 

Selon Harville Hendrix, nous tombons amoureux parce que, d’une certaine manière, nous confondons notre partenaire avec nos parents ! « De nombreuses personnes ont du mal à accepter l’idée qu’elles ont recherché comme partenaire quelqu’un qui ressemble à ceux qui ont pris soin d’eux étant enfants. » reconnaît-il. En toute logique, nous devrions rechercher un partenaire qui compense les manquements que nous avons ressentis dans notre enfance. Cependant, Harville Hendrix estime que l’inconscient joue ici un rôle déterminant. L’inconscient nous pousse à retourner à la situation originale de frustration, dans l’objectif de la résoudre.

Des blessures affectives issues de notre enfance qui ressurgissent et nous font vivre un sentiment d’incompatibilité dans notre couple

Les blessures affectives que nous cherchons à guérir au travers de notre couple ne sont pas forcément des troubles graves ou des traumatismes. Il s’agit « des blessures affectives qui ont orienté notre développement et qui vont se rejouer dans le quotidien du couple » écrivent Carla Nessi Trippi et Carlo Trippi. Ces deux thérapeutes ont introduit la thérapie Imago en francophonie et sont les auteurs de Grandir et guérir grâce au couple . Il peut s’agir par exemple d’un sentiment de négligence ou au contraire d’intrusion, ou bien un sentiment d’insécurité.

Notre « Imago »

En recherchant le partenaire idéal, quelqu’un qui ressemble à ceux qui nous ont élevé, nous formons une image. Harville Hendrix appelle cette image l’ « Imago ». L’attraction que nous éprouvons pour quelqu’un résulte de la comparaison que nous faisons de cette personne avec notre Imago. Plus la corrélation est élevée, plus nous sommes attirés. En effet, nous imaginons pouvoir obtenir de cette personne ce qui nous a tant manqué étant enfant. De plus, si la correspondance de notre partenaire avec notre Imago est forte, la relation sera alors passionnée. Mais la relation sera aussi sujette à des troubles car elle entraînera la répétition des problèmes rencontrés à l’enfance. 

En conséquence de cette dynamique à l’origine du couple, la relation va immanquablement rouvrir certaines blessures du passé. En effet, notre inconscient a enregistré toutes les émotions liées aux interactions avec ceux qui nous ont élevés dans notre plus jeune âge. Nous allons donc revivre ces émotions dans la vie de couple. C’est pour cela que nous éprouvons un sentiment d’incompatibilité dans notre couple.

Une théorie qui explique le sentiment d’incompatibilité

L’apport de cette théorie, c’est de prendre conscience de ce qui nous appartient dans le ressenti que nous avons de notre relation avec notre partenaire. Ce que nous identifions comme des incompatibilités dans notre couple résulte en grande partie de notre histoire personnelle. D’anciennes blessures affectives se font sentir et réactivent des schémas préétablis, comme la recherche éperdue de proximité ou bien au contraire la fuite. Florentine d’Aulnois-Wang, auteur de Les clés de l’intelligence amoureuse et présidente de l’association Imago-France, en conclut que le nouveau mantra dans la relation de couple devrait être : « Le problème avec toi, c’est moi ».

Crédit photo : Annette Sousa / Unsplash

 

Zenlove

Zenlove, l'appli pour prendre soin de son couple

Zenlove est une application de soutien à la relation de couple. Intégrant de nombreux programmes guidés, cette application aide les couples à mieux se comprendre et à renforcer leur relation.

L’application a été créée avec l’appui de thérapeutes de couples avec l’ambition d’aider les couples à construire une relation plus harmonieuse. Les programmes proposés reposent sur des études menées sur plusieurs années et intègrent des techniques éprouvées d’accompagnement de couples.

Et si vous consacriez un peu de temps à votre relation ?